Nouvel appel à textes « Le Prisonnier » 

           

            La plupart d’entre nous ont vu la série culte « Le Prisonnier » au petit écran dans leur jeunesse, ou tout au moins en ont entendu parler. Nombre de fans-fictions ont d’ailleurs été écrites dans sa lignée.

            Il ne s’agit pas ici d’écrire un texte de cette sorte (surtout pas), mais plutôt de rendre un hommage à cette série, de lui faire un clin d’œil, en évoquant quelques-uns de ses éléments emblématiques.

            — un lieu, agréable en apparence, mais dont on ne peut s’évader (le village)

            — des sentinelles (les bulles)

            — des numéros (le fameux numéro 6)

            — des expressions récurrentes (bonjour chez vous !)

            — etc.

            Affutez vos plumes et sciez les barreaux de votre imagination. Racontez-nous vos prisonniers ou prisonnières de SFFF, leurs crimes et châtiments, leurs rêves, et comment ils ou elles espèrent se faire la belle.

     

Règles de soumission : 

 

         Nous souhaitons recevoir vos textes :

        — inédits et libres d'une autre propriété que celle de leurs auteurs

       — pour le 28 FÉVRIER 2016 à minuit 

            sans mise en page élaborée

           — format word ou odt

           — volume maximum : 35.000 caractères, espaces comprises

 

          Vous voudrez bien nous envoyer un mail, à, l'adresse clatassoganda@orange.fr, ayant pour sujet : AT LE PRISONNIER + Titre de la nouvelle, avec en pièces jointes,

un premier fichier nommé « titre de la nouvelle » qui comportera uniquement le texte avec son titre,

un second fichier nommé « Nom de l’auteur-doc » qui mentionnera :

          — le nom de l’auteur + éventuellement son nom de plume

          — son adresse mail, son numéro de téléphone et ses coordonnées géographiques

          — le nom de la nouvelle et son volume en s.e. c. (signes, espaces comprises)

 

Les auteurs des textes retenus recevront un exemplaire du numéro. Ils en conservent tous les droits associés, mais s’engagent à ne pas les republier avant six mois, à compter de la date de parution de la revue.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0