14. janvier 2020
Illustration Mandy
Revue · 22. novembre 2019
Illustration de couverture Séverine Pineaux
Patrimoine de l'Imaginaire · 01. novembre 2019
Christine Renard était à l'honneur en 2018 chez les Éditions Gandahar (2 romans réédités), la revue Gandahar (n°16) et la revue Galaxies SF (n°59 et 59 bis), mais ce n'est pas fini. L'Enfance des dieux qui sort incessamment est un inédit (en précommande dans la e-boutique de www.gandahar.net). En effet, pour des raisons qui sont détaillées par Éric Vial dans sa préface, ce roman Gli occhi pieni di stelle, c'est-à-dire "Les yeux pleins d'étoiles", interprétation italienne du...
Où nous rencontrer ? · 31. octobre 2019
À suivre...
Revue · 24. août 2019
Illustration de Krystal Camprubi
Revue · 24. mai 2019
Michel Pagel est lauréat du prix Masterton 2009 (prix spécial : meilleur auteur francophone des 10 dernières années), mais encore...
Revue · 12. mai 2019
Voici un premier recueil de nouvelles de Nathalie Henneberg, la plupart extraites de la mythique revue Fiction. « Pavane pour une plante », tirée quant-à elle du recueil Démons et merveilles, est évoquée dans notre numéro 5 au titre de l'intelligence végétale. Outre la réédition de deux romans de Nathalie : La Forteresse perdue et La Rosée du soleil, les Éditions GandahaR ont prévu deux autres recueils de nouvelles Voici le sommaire : Ilse d'Arlberg Rien qu'un monstre Au pilote...
Revue · 08. mars 2019
Dès les années 60-70, des architectes et des auteurs visionnaires ont tenté d’imaginer ce que deviendraient nos villes dans le futur. Aujourd’hui, quelles innovations peut-on élaborer pour abriter une population urbaine de plus en plus nombreuse ? pour accueillir les réfugiés de l’environnement, du climat ? Quelles dérives peuvent en résulter ?
Événements · 06. mars 2019
Revue · 22. janvier 2019
Christine Renard (1929-1979) a été durant une vingtaine d’années l’un des auteurs phares de la science-fiction et du fantastique francophone. Servie par une belle écriture, “au style d’une poésie tour à tour enflammée et nostalgique, d’une grande tendresse et d’une humanité généreuse” (dira A.-F. Ruaud), elle savait surprendre par l’originalité du traitement des thèmes abordés, osant tout avec élégance et assumant une féminité rarissime pour l’époque.

Afficher plus